Tournage documentaire littoral
Publié le 28/10/2020 à 11:28

Dans le cadre du projet “un littoral, deux mers”, les élèves ont réalisé les tournages sur sites et les visites de terrain pendant quatre jours. La découverte des notions en classe, les réflexions, le choix des témoins, la rédaction des interviews avaient commencé l’an passé déjà, mais la crise du Covid 19 a bouleversé le planning d’origine. Il a donc fallu attendre la fin septembre – début octobre pour que les actuels élèves de terminale se rendent sur la Côte d’Opale afin d’interviewer les sept témoins et de partir à la découverte de territoires méconnus, afin de mieux les connaître et de se les approprier, le but final étant la création de ressources à destination d’autres élèves.

Tout a commencé en mer par une découverte de la Baie de Somme. Après l’interview de M. Goudeau de l’Office de Tourisme de Berck-sur-Mer, les élèves ont découvert la filière halieutique lors de la visite de Maréis à Etaples-sur-Mer. M. Carruette, responsable du Parc du Marquenterre, leur a ensuite fait découvrir cet espace naturel préservé. Avant de visiter Nausicaa et ses coulisses, les élèves ont interrogé Valérie Merlin, vendeuse dans une des haubettes du port de Boulogne du produit de la pêche de son frère Laurent, marin à bord du fileyeur “Laurent – Geoffrey”. Ils ont ainsi pu se rendre compte des difficultés actuelles et à venir de la filière pêche. A l’issue de la montée en haut du phare de Calais pour découvrir le littoral sous un nouvel angle, les élèves se sont rendus au hangar de l’association “l’Auberge des migrants” pour comprendre la problématique migratoire très présente dans la région. Enfin, après une rencontre au Port Center de Dunkerque pour appréhender de façon globale le rôle de ce port et de ses acteurs dans l’économie régionale et la mondialisation, les élèves ont découvert le travail photographique de Pierre Volot. La problématique du sauvetage en mer n’a pas été oubliée puisque les élèves ont interrogé une jeune sauveteuse et ont pu assister à un exercice de la SNSM sur la plage d’Equihen.

L’occasion pour eux de travailler de façon innovante, en étant acteurs de leurs apprentissages.